Ventilation

Le gymnase est équipé deux systèmes de ventilation, l’un à double flux et l’autre naturel.

La ventilation à double flux

Elle assure le renouvellement d’air par l’insufflation d’air neuf dans les salles du gymnase et l’extraction de l’air vicié dans les pièces. Elle maintient ainsi un air sain à l’intérieur du bâtiment en aspirant et rejetant les polluants à l’extérieur (acariens, pollens, bactéries…).

Derrière la grille se trouve une reprise d’air vicié à l’entrée du Dojo et au plafond une bouche de soufflage d’air neuf.

 

L’air entrant de l’extérieur est filtré et réchauffé par la centrale de traitement d’air pour être ensuite réinjecté dans les différentes salles du gymnase.

La centrale de traitement d’air permet par un système de ventilation de récupérer les calories de l’air extrait pour chauffer l’air entrant avec un échange à plaques.
La pose des conduits pour la distribution de l’air neuf et l’extraction de l’air vicié reliés à la centrale.

Un système de ventilation naturelle

La ventilation entièrement naturelle réduit l’impact du bâtiment sur l’environnement.
Un mat météo permet le déclenchement de l’aération intérieure par la Gestion Technique du Bâtiment (GTB). En période estivale, la ventilation mécanique se met en route grâce un capteur qui permet le rafraichissement naturel du gymnase. L’évacuation de l’air se fait par les ventelles situées en toiture et équipées de capteurs de pluie.
Ces ouvertures mécanisées servent également de désenfumage en cas d’incendie.

Les ventelles basses et hautes permettent de ventiler naturellement la salle d’escalade
Les ventelles installées dans la salle d’évolution