Murs béton

L’entreprise de maçonnerie a utilisé deux techniques différentes pour la réalisation des murs en béton du gymnase.

Les pré-murs

Les murs extérieurs du gymnase ont été pré-fabriqués par l’entreprise du Préfa du Léman (Feigères) et dimensionnés en fonction des contraintes du chantier.
Ce sont des murs creux constitués de deux parois en béton qui ont été assemblées en usine et reliées par une armature et des raidisseurs métalliques.

Le stockage des prémurs sur le chantier nécessite l’organisation d’une zone de déchargement adaptée.
La pose des murs préfabriqués du dojo
L’installation des pré-murs de l’aire d’évolution
Les extrémités des murs préfabriques sont coffrés avant coulage du béton entre les 2 parois.
Ils sont livrés prêts à poser avec les réservations pour les ouvertures et les réseaux réalisées en usine.

Les avantages des murs-préfabriqués sont multiples : une mise en œuvre rapide, un chantier propre, la réduction des rotations des banches sur le chantier (utilisées uniquement pour les murs intérieurs), une qualité de parement et un coût moins onéreux.

Les murs banchés

Les murs intérieurs du rez de chaussée et du 1er étage du gymnase ont été réalisés par la méthode traditionnelle de mur coulé en place. Les banches sont utilisées pour coffrer les murs de béton armé.

L’huile végétale déposée sur les parois métalliques permet de faciliter le décoffrage du mur et d’en assurer une finition lisse.
La mise en place des banches est ensuite effectuée par le grutier.
 La pose des armatures et des mannequins bois pour les ouvertures du 1er mur banché du gymnase.
L’installation des éléments de coffrage pour la réalisation des murs intérieurs du rez-de-chaussée et du 1er étage.
L’approvisionnement en BPE local (Béton Prêt à l’Emploi) du chantier est réalisé par camion toupie. Celui-ci est acheminé par une benne à béton.

 

Les murs du rez de chaussée ferraillés pour accueillir la future dalle de l’étage et les gradins.

Le béton atteint sa résistance optimale au bout de 28 jours de séchage.