L’aspect environnemental

La construction a été organisée dans le respect des exigences environnementales actuelles : maîtrise de la performance énergétique, utilisation des énergies renouvelables et des ressources locales : mise en valeur de la construction bois en mobilisant les savoir-faire locaux (la filière bois avec la sensibilisation du Pôle Excellence Bois implanté à Rumilly).

L’étude environnementale réalisée par HOLIS CONCEPT a permis de définir les axes d’une construction éco-responsable, confortable et sobre, énergétiquement guidée par le contexte local.

Le secteur du bâtiment constitue le premier consommateur d’énergie finale en France et représente 46 % de la consommation totale. Les émissions de gaz à effet de serre correspondantes sont évaluées à 25 % des émissions totales françaises.Pour assurer la qualité de vie des générations futures, la prise en compte du développement durable et la maîtrise des ressources de la planète sont devenues indispensables pour les opérations de construction et de rénovation. Cette prise en compte des enjeux environnementaux a des implications sociales, écologiques et économiques. Elle doit donc faire l’objet d’une démarche globale, objective et rationnelle.

La Qualité Environnementale des Bâtiments (QEB) permet de prendre en compte les exigences nécessaires à la construction d’un bâtiment respectueux de son environnement et de ses occupants puisqu’elle a été définie comme la capacité d’un bâtiment à préserver les ressources naturelles et à répondre aux exigences de confort, de qualité de vie et de santé.

C’est cette démarche qui a été appliquée pour la conception et la construction du futur gymnase de Rumilly.

Un choix de matériaux très performants

La structure du gymnase ainsi que sa charpente sont réalisées dans un bois de provenance locale et issu de forêts certifiées pour leur gestion durable.
L’isolation de la toiture et des murs a été réalisée avec de la paille : il s’agit d’un matériau à 100% biosourcé, naturel et renouvelable.

Une gestion de l’énergie optimisée

L’isolation du bâtiment est très performante et des systèmes de ventilation permettant de récupérer la chaleur de l’air extrait pour préchauffer l’air entrant font que le gymnase atteint le niveau passif. Ses besoins en chauffage sont donc réduits pour diminuer les coûts d’exploitation et son impact énergétique. Le chauffage étant assuré par une chaudière bois, l’émission en gaz à effet de serre est donc réduite.

Le confort des utilisateurs a été pris en compte afin d’apporter suffisamment de lumière naturelle au sein du gymnase sans toutefois éblouir les pratiquants. Les risques de surchauffe en été ont été anticipés avec la mise en œuvre de protections solaires extérieures et un système de ventilation naturelle pour profiter de la fraîcheur nocturne.

Un chantier à faible impact environnemental

Pour diminuer les impacts du chantier, une charte de chantier à faibles nuisances a été fournie et signée par l’ensemble des entreprises. Les déchets produits seront triés et valorisés au maximum, les consommations en eau et électricité suivies pour limiter les dépenses. Enfin un nettoyage régulier est prévu pour assurer la propreté du chantier et de ses alentours.

Les choix de construction en pré-murs béton et en façades ossature bois préfabriquées réduisent le temps du chantier et les nuisances.