Fondations

La fondation assure la transmission et la répartition des charges de l’ouvrage dans le sol (poids propre du bâtiment, forces climatiques et surcharges liées à son utilisation). Elle forme la partie structurelle qui s’oppose au tassement et aux infiltrations.

Le piquetage matérialisé par un traçage au sol et des piquets permet de définir l’implantation du bâtiment et sert de guidage pour la réalisation des fondations.

Le repérage visuel de l’emplacement des futurs murs du gymnase se fait grâce au traçage au sol.

Les fouilles consistent à creuser des rigoles pour la réalisation des semelles. La réalisation des tranchées fait partie des travaux d’excavation nécessaires à la construction.

Les tranchées creusées à la pelleteuse doivent soigneusement être conformes au plan de construction

Deux procédés différents de coulages de semelles ont été utilisés selon le type de murs.

Pour les murs intérieurs réalisés en banché, une semelle traditionnelle dite « filante » a été réalisé. Après la pose des armatures, les maçons coulent le gros béton.

Le coulage en béton armé des fondations des murs intérieurs.

Les semelles accueillant les pré-murs ont été coulées en 2 fois.
La 1ère étape a consisté à couler le gros béton avec les armatures. Une fois le pré-mur posé, les maçons ont procédé au deuxième coulage du béton.

Un procédé de fondation (coulage et armatures )adapté à la pose murs préfabriqués et différents de celui utilisés pour les murs en banche.