Électricité

Le passage des fourreaux sous terre

Avant de creuser, l’entreprise de maçonnerie BACHETTI et l’entreprise d’électricité PETTINI valident ensemble le passage des fourreaux électriques sur l’aire d’évolution du gymnase.

Les tranchées sont tracées à la bombe selon les repères indiqués sur les plans des réseaux.

La maçon creuse les tranchées pour faire la distribution des fourreaux  électriques de l’aire d’évolution. L’électricien déroule ensuite les gaines de protection des réseaux électriques, de couleur noire pour le courant fort (éclairage, prises) et verte pour le courant faible (téléphone et informatique).

Plusieurs tranchées sont effectuées pour tirer les fourreaux en polyolefines enterrés de l’aire d’évolution.

Le passage des câbles

Quelques mois plus tard, les électriciens sont de retour sur le chantier pour passer les câbles électriques de courant fort et courant faible.
Les courants faibles désignent les courants utilisés pour le transport de l’information : téléphonie, domotique, réseau informatique, automatismes… . Ils s’opposent aux courants forts utilisés pour transporter l’énergie électrique et destinés à être convertis en éclairage, chauffage ou force motrice.

Le tirage des câbles électriques

Des rails métalliques suspendus au plafond sont installés dans l’ensemble du bâtiment pour permettre le passage des câbles électriques de courant fort et courant faible. Ces réservations permettent le passage des câbles dans les faux plafonds.

L’arrivée des fils de courant faible dans le local électrique.

Les électriciens ont tiré près de 6 kilomètres de câble pour alimenter l’ensemble du gymnase en électricité (éclairages, prises, automatismes, internet…). C’est l’entreprise RCE située à Annecy qui est en charge de l’installation du réseau de courant faible.

Le câblage des armoires électriques

Les circuits de courant fort sont regroupés dans deux tableaux électriques, un situé au rez-de-chaussée et l’autre à l’étage. Les coffrets de protection et de répartition sont équipés pour chaque étage de disjoncteurs et d’interrupteurs différentiels et commandent les installations conformément au distribution établi sur les schémas électriques.

Le raccordement de l’armoire au 1er niveau
A gauche, le tableau général qui centralise l’arrivée et la distribution du courant fort dans tout le gymnase. A droite, la baie de brassage pour la distribution du téléphone et de l’informatique

Le câblage des coffrets pour les ventelles

Les électriciens ont câblé les coffrets servant au déclenchement de l’ouverture automatisée des ouvertures d’aération naturelle et de désenfumage. Équipés de cartes électroniques, ces boitiers sont gérés par des batteries en cas de coupure d’électricité.

Chaque ouverture est reliée à un coffret différentiel

La pose des boitiers de courants

Les différentes pièces du gymnase sont équipés de prises de courants forts et de courants faibles.

Sur la partie haute, les prises pour les branchements électriques et sur la partie basse des boitiers les prises pour pour une réception internet et téléphonique

Des boitiers complémentaires de branchement électrique  ont été réalisés en à l’intérieur et à l’extérieur du bâtiment.

Ces boitiers pourront être utilisés dans le cadre d’organisation de manifestations pour permettre le branchement d’équipements.

 

L’éclairage

Dans la salle d’évolution, des blocs d’éclairage à led ont été installés tout autour de la salle.

L’éclairage est soumis à des normes d’éclairement au sol
DSC03533L’éclairage de la salle d’escalade
DSC03190L’éclairage du couloir d’accès aux vestiaires
La suspension dans les escaliers d’accès à l’étage